Top 5: Les oubliés de l’Australie

Top 5: Les oubliés de l’Australie

Découvrez notre Top 5 : Les oubliés de l’Australie. Occasion pour nous de se remémorer cinq magnifiques parcs nationaux trop souvent oubliés par les touristes qui préfère souvent l’agitation de la côte est.

#1 – King’s Canyon

kingscanyon5#3Sur les rares personnes que nous avons rencontré ayant visité King’s Canyon, tous se sentaient obliger de nous préciser qu’ils avaient largement préféré ce parc à Uluru, qui ne méritait pas son titre de symbole de l’Australie. Nous avons adoré le premier et étions donc impatient d’arriver au canyon en faisant un détour de 500 km avant de retourner à Alice Springs. Pour nous le voyage dans le Red Center aura été une aventure en soi, avec comme point d’orgues ces deux endroits d’où se dégage une spiritualité qui ne pourra que vous touchez. Le King’s Canyon est impressionnant et d’une sérénité bouleversante. Nous avons été surpris d’être à ce point subjugué et hypnotiser par des paysages, d’autant plus que c’est le genre d’endroit où beaucoup ne viendront qu’une fois dans leur vie.

#2 – Cape Leveque

cape leveque5#3Après avoir fait réparer les amortisseurs de notre Baby Girl à Broome, nous filons sur la Cape Leveque Road pour parcourir la péninsule au nord de la ville. La route est cabossée, la poussière rouge s’infiltre partout, les carcasses des voitures pourrissent au soleil et les animaux tentent parfois de traverser cette autoroute du désert. La première ville que nous croisons semble être coupée du reste du monde,  seulement une centaines d’âmes vivent ici en se cachant pendant la journée du soleil de plomb. La côte est juste merveilleuse, les falaises semblent être faites du même rouge que la terre que nous avons foulé et les vagues s’y déchaînent avec vigueur. Les Aborigènes que nous y rencontrons sont différents de ceux que nous avons pu voir en Australie jusqu’ici. Peut-être est-ce dû au fait qu’il n’y avait ni drogue ni alcool dans la plupart des communautés présentes sur la Péninsule, toujours est-il que nous y sommes restés  pendant deux jours merveilleux que nous n’oublierons pas de sitôt.

#3 – Kalbarri

kalbarritop5#3Quand nous quittons Perth pour longer la côte est vers le nord, un de nos premiers stops se fera au Kalbarri National Park. Un parc immense dont nous ne connaissions même pas l’existence. A peine franchi les premiers sentiers, nous découvrons les immenses canyons qui nous feront immanquablement penser à des Westerns. Une rivière coule péniblement entre ces géants offrant un espace de fraicheur aux quelques animaux assez résistant à cet endroit si hostile. La chaleur est écrasante et les mouches se collent à nous par milliers mais le paysage est à couper le souffle. Cette couleur rouge de la roche contraste avec le ciel si bleu et restera imprégné dans nos rétines tout au long de notre immersion dans l’outback Australien. Le souvenir de ce parc a pour nous une saveur particulière car il coïncide avec le début de notre long road trip en 4×4 qui nous fera parcourir l’Australie de long en large.

#4 – Purnululu

purnululu5#3Le meilleur souvenir que nous avons du Purnululu est le sentier d’une cinquantaine de kilomètres qui y mène. Ici vous ne passerez pas en van car il faudra traverser plusieurs cours d’eau, franchir des chemins couverts de cailloux glissants et éviter les énormes trous sur la route. Une fois arrivé sur place, s’il vous reste de l’énergie, vous pourrez partir à la découverte de ces formations géologique unique. De nombreux sentiers traversent le parc mais la chaleur vous pèse comme une chape de plomb sur les épaules rendant difficile tout effort. La visite est incroyable et spectaculaire mais épuisante donc si vous faites l’aller-retour dans la journée pensez à garder de l’énergie pour faire le chemin inverse avec votre 4×4. Et bien sûr ne faites pas comme nous et prévoyez un cric pour ne pas vous retrouvez bloquer en cas de crevaison au beau milieu de nulle part.

#5 – Cape Range

cape range5#3Quand on prépare son voyage en Australie, un des premiers lieux auquel on pense est la barrière de corail qui se trouve sur la côte est. Mais ce qu’on oublie trop souvent c’est la côte ouest et le cape range national park qui détient la plus longue côte de corail frangeante au monde. Qui dit frangeant dit proche de la côte, vous n’aurez donc pas besoin de payer un bateau hors de prix pour admirer les merveilles de l’océan. Un simple tuba, un masque et quelques brasses suffisent parfois pour y voir des coraux magnifiquement bien conservés. Nous avons même eu le loisir de nager avec plusieurs tortues, ce qui est un souvenir impérissable de quiétude et de beauté. Nous n’avons pas eu la chance de voir des requins mais il est apparemment très aisé de les apercevoir en faisant preuve d’un peu plus de cran que nous. Le parc est très grand et plusieurs journées sont nécessaires pour bien s’imprégner de ce lieu qui est un de nos préférés de tout le Western Australia.

Comments

comments

Un commentaire

Shares