Ces expériences uniques en voyage…

Ces expériences uniques en voyage…

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler d’une expérience qui m’est arrivé récemment, une de ces expériences qui ne peuvent arriver qu’en voyage et qui vous marque pour longtemps…

Comme vous le savez maintenant lors d’un voyage a longue durée, il y a parfois des moments où l’on ne sait plus, ou l’on est perdu et même ou on se demande qu’est-ce qu’on fait la (cf. Petit coup de mou du voyageur)! Nous étions à nouveau un peu dans cet état d’esprit depuis une semaine du a une succession d’évènements, dont un en particulier qui a même fait remettre en question la suite de notre voyage.

C’est un accident de scooter (cf. Le gang des scooters sur la Mae Hong Son Loop) qui a perturber le rythme de notre voyage et a sérieusement empiéter sur notre moral. Heureusement sans gros dégâts pour nous, a part des grosses égratignures et pour moi quelques points de suture, l’accident nous a quand même fiché une sacrée frousse et nous a laissé dans un état émotionnel bancal.

Durant nos quelques jours de « convalescence », la frustration ne pas pouvoir faire ce que nous avions prévu ajouté aux multiples petites contrariétés de la vie en voyage, m’avait privé d’une certaine énergie et m’avait rendu un peu maussade.

Une semaine jour pour jour après l’accident, nous décidons de réessayer le scooter, nous remontons en scelle et avec deux amis Elodie et Andrea, nous roulons pendant une heure au nord de Chiang Mai pour nous retrouver par hasard dans un lieu prisé des locaux, sans aucun autre touriste ou des terrasses de café improvisées sont installées au bord de l’eau.DSC09445

Alors que nous étions entourés de thaïlandais, assis à une petite table à discuter, une vieille femme s’est avancée vers moi en tenant à la main une fourrure d’animal. Elle me l’a tend et me fait comprendre que c’est pour moi. Elle ne parle pas un mot d’anglais mais me regarde dans les yeux et me parle avec toute la tendresse qu’une mère pourrait avoir pour son enfant. Je cherche à savoir pourquoi elle me donne cette petite queue toute touffue et je fini par comprendre que c’est un porte-bonheur, « Luck ». Apres l’avoir remercié, elle insiste pour que je l’a suive, complétement ouverte à cette rencontre, je la suis.DSC09468 Elle m’emmène auprès de ses filles, à ce que j’ai pu comprendre, qui elles non plus ne parlent pas anglais. Elles m’offrent un verre et me sourient tout comme leur maman. La communication s’établit peu à peu, j’apprends que ma protectrice s’appelle Laan. Mais les mots ne sont guère utiles, tout passe par le regard et par la façon dont elle me tient la main.

Elle semble avoir compris mon état d’esprit et c’est comme si elle me donnait une énergie, pure et puissante. Je lui parle et je sais très bien qu’elle ne peut ne pas comprendre et pourtant elle me répond en thaï. Nous nous disons des choses simples, des choses vraies…DSC09469

Apres un moment, Laan me raccompagne à ma table sans me lâcher la main, sans me quitter du regard. Je lui présente les autres à qui elle sourit. C’est l’heure du départ pour elle comme pour moi le soleil est déjà très bas à l’horizon. Nous nous séparons, et l’émotion est forte.DSC09475

Je ne sais pas ce qui a poussé Laan à venir vers moi, à vouloir me protéger, ce que je sais c’est qu’elle le fait à un moment crucial. Elle m’a apporté une réponse, du réconfort et une énergie. C’est aussi pour ce type de rencontre que je voyage, c’est de ce genre d’émotions que l’on puisse la force d’aller toujours plus loin, et c’est de ces expériences uniques que l’on apprend plus sur la beauté des relations humaines…

Et vous quelles sont vos expériences uniques en voyage?

Comments

comments

2 commentaires

  1. Bonjour Aline, tu as totalement raison, parfois la peur des arnaques poussent a la méfiance et rester ouvert est alors plus difficile! Mais écouter son instinct permet la plupart du temps de faire la part des choses. Bonne continuation a vous aussi!! Brunehilde

  2. Je crois beaucoup en ces rencontres improbables et ton expérience montre à quel point les mots ne sont pas si important parfois. Je ne crois pas au hasard et je suis sur qu’on est tous connectés quelque part et d’une manière qui nous dépasse. Pas besoin de savoir ce qui l’a poussé à venir car le plus beau c’est ce que vous avez partagé 🙂 Cela montre qu’il faut toujours resté ouvert à l’autre ,quelque soit le nombre d’arnaque qu’on a pu rencontré sur la route. Bonne continuation

Shares