Bye Bye Baby Girl

Bye Bye Baby Girl

Ça y est il est temps de faire nos adieux a notre chère Baby Girl (cf. Le compagnon de route du tripatouilleur), après 30 000 kilomètres de voyage autour de l’Australie nous trouvons un couple de backpackers intéressés en prendre soin. En effet voyager dans notre 4X4 n’aura pas toujours été de tout repos. Au début nous avons fait toutes les réparations mais quand le coût a commencé à grimper nous avons fait le minimum. Nous avons même pensé un moment la vendre avant la fin de notre périple lors de notre séjour a Darwin ( cf. Darwin, belle isolée).
En arrivant a Townsville, après avoir visité Magnetic Island (cf. Rencontres poilues), nous sommes allés dans un centre auto faire un check-up de la voiture pour connaitre le prix des réparations a prévoir. Après une heure d’examen le bilan tombe, au programme 3000$ de travaux à prévoir. Le garagiste nous conseille de ne pas les faire et d’essayer de finir notre voyage sans prendre de risques. Devant notre mine déconfite il décidé même de nous offrir la consultation.
Heureusement pour nous tout se passera bien et nous finirons notre voyage à Melbourne sans aucun soucis supplémentaires. Nous mettons la voiture en vente lors de notre HelpX (cf. Notre belle expérience en HelpX) pour la modique somme de 2000$ en expliquant qu’il y a beaucoup de travaux a prévoir. Nous baissons le prix a 1200$ pour un couple de backpackers bricoleurs pour qui j’espère tout se passera bien, et disons « Bye bye Baby Girl »!
Nous nous sommes souvent demandés ce que nous changerions dans notre voyage si cela était possible. Une chose est sure c’est que ça ne serait pas la voiture, car sans elle nous ne serions pas arrêtés a Port Hedland (cf. La ville rouge) par manque d’argent, nous n’aurions donc pas fait toutes ses rencontres, nous aurions surement fait du fruit picking et nous n’aurions pas gagné autant d’argent en si peu de temps nous permettant de voyager une année supplémentaire sans soucis (cf. Barista Style & Labourer in Australia). En clair même si nous avons perdu pas mal d’argent et peut être fait une erreur en l’achetant nous ne regrettons rien car elle représente bien notre façon de penser et de voyager, c’est a dire un joyeux bordel!
Une fois la voiture vendue nous nous sentons vraiment bizarres, notre maison s’en va et nous laisse seuls avec nos sacs sur le dos. Un nouveau mode de voyage commence et nous hésitons entre la tristesse de quitter notre toit des 10 derniers mois et la joie de débarquer dans une toute nouvelle aventure. Mais nous n’avons pas le temps de cogiter trop longtemps car après le calme des dernières semaines l’agitation de Melbourne nous attend.

Comments

comments

3 commentaires

Shares