La Paperasse du Tripatouilleur

La Paperasse du Tripatouilleur

Le passeport

Nous avons fait notre demande en Avril et avons dû patienter 6 semaines pour l’obtenir. Il nous a suffit de télécharger un formulaire sur internet, le remplir et le rendre à la mairie, accompagné de 2 photos et 86€ en timbres fiscaux. En définitif, le plus compliqué a été de trouver un créneau pour se rendre à la mairie de quartier pendant les heures d’ouverture.

Le visa Working Holidays

Le visa que nous avons obtenu nous permet de séjourner et/ou de travailler pour une durée d’une année en Australie. Il est possible de bénéficier de ce programme dans différents pays : Australie, Canada, Corée du Sud, Nouvelle-Zélande…etc. Nous pensions que l’obtention de ce visa serait longue et fastidieuse. Nous avons donc été surpris, dans le bon sens du terme, par la demande qui s’effectue en ligne et en quelques minutes.

De nombreux tutoriaux permettent de faciliter cette démarche de demande de visa. Mise à part les quelques questions pour savoir si vous êtes un terroriste, très peu d’informations sont demandées telles que les références du passeport et la date estimée de l’arrivée sur le sol australien.

Le Billet d’avion

Il faut savoir qu’un billet aller-retour coûte souvent moins cher que deux billets séparés. Mais pour cela, il nous fallait une date de retour, ce que nous n’avons pas !

Comme certains le savent peut-être, nous souhaitons après notre tour d’Australie, poursuivre notre voyage en Asie. Il nous a donc fallut ruser pour trouver un vol aller à un coût intéressant. De comparateur en comparateur, nous en sommes venus à la conclusion qu’il était plus économique de passer par la Malaisie pour rejoindre l’Australie. Contraints et forcés ;-),  que nous avons pris la décision de faire escale deux semaines en Malaisie et de profiter de quelques vacances avant l’aventure australienne ! Nous prendrons donc deux compagnies aériennes différentes, Turkish Airlines pour Kuala Lumpur (cf. Kuala Lumpur, ville du Multiculturalisme), avec une escale en Turquie, et Air Asia qui propose des prix très intéressants pour les personnes voyageant en Asie et en Océanie et qui nous déposera le 6 Février à Perth (cf. Perth & Co.).

Le permis de conduire international

Il autorise la conduite hors Union Européenne ; un élément indispensable pour notre road trip au pays des kangouroux. Une simple demande à la préfecture de notre département de résidence a suffit pour l’obtenir en quelques jours. Ce permis international est valable 3 ans et doit s’accompagner obligatoirement du permis original.

Assurance Internationale

S’il y a bien quelque chose à ne pas oublier, c’est celle-ci ! Après avoir surfer sur un bon nombre de blogs voyage, l’assurance qui nous est apparu comme étant la plus adaptée est Chapka. Elle propose des formules correspondant à tous types de voyages : PVT, Tour du monde, étudiants …etc. Elle nous permet d’être couverts en cas d’incidents et de pouvoir envisager sereinement notre tripatouille.

Comments

comments

3 commentaires

  1. Bonjour Nico,
    A notre départ, notre budget était d’a peu prés 4000 euros chacun, ce qui est assez faible comparé a d’autres. Mais cela nous a permis d’acheter une voiture, de nous loger dans les premiers temps et de voyager un peu avant de trouver du boulot. Nous reviendrons plus en détails dans un prochain article sur notre budget mais il n’y a pas besoin d’avoir des sommes folles pour envisager le départ. Tu disposes de combien pour partir?

  2. bonsoir, vous avez pris quoi comme budget par personne pour partir?

Shares